bandeau_bellyfusions1

Appel à artistes

La 8ème édition du festival BellyFusions propose deux volets complémentaires : deux spectacles uniques sous la forme de plateaux d’artistes regroupant les danseurs présents lors de l’événement et trois journées de master class animées par les représentants des différents styles sélectionnés. Une douzaine d’artistes et compagnies seront retenus pour cette nouvelle édition du festival. Représentatifs de l’effervescence créative qui touche aujourd’hui les danses orientales, ces styles à la croisée de différents univers expérimentent de nouvelles gestuelles comme autant de passerelles entre les arts et les cultures.Au travers de deux spectacles éphémères uniques et d’une vingtaine d’ateliers thématiques, le festival jouera un rôle de catalyseur artistique tout en favorisant de nouveaux métissages contemporains des danses orientales. Cette sixième édition de BellyFusions rassemblera des artistes aux facettes multiples de plusieurs pays. Comme autant d’approches actuelles des danses orientales.photo_appel

candidature2016a

 

Comment participer ?

Le festival BellyFusions propose deux volets complémentaires : deux spectacles uniques sous la forme d’un plateau d’artistes, d’une soirée regroupant les danseurs présents lors de l’événement et trois journées de stages animées par les représentants des différents styles sélectionnés.

Plus d’une centaine dossiers sont reçus chaque année par l’équipe du festival BellyFusions, de France, mais également d’Europe, d’Israel, d’Inde, de Singapour, du Mexique, du Chili, des Etats-Unis, du Japon ou d’Afrique. Il nous faut donc effectuer une sélection difficile parmi d’excellentes candidatures dans des styles très variés. Nous retenons une douzaine d’artistes et de compagnies pour la programmation de chaque nouvelle édition.


Le dépôt des candidatures pour l’édition 2016 est désormais CLOS. Les candidatures se font uniquement via le formulaire en ligne entre mars et mi-mai. Tout dossier incomplet ou adressé par un autre canal ne sera pas étudié.